Blog Spéciale 40 ans

Mgr Gilbert Aubry parle d’un “drame terrifiant”

40 ans jour pour jour après la coulée du 13 avril 1977 à Sainte-Rose. Les souvenirs d’un évêque nommé un an auparavant, en 1976. Monseigneur Gilbert Aubry se rappelle et parle d’un spectacle effrayant. Ce jour-là, l’évêque se trouvait au diocèse quand il a recu l’appel d’un frère.

Cette histoire c’était un spectacle. Un spectacle fascinant. Il y a eu l’exode en deux temps : sur Bois Blanc / Piton Sainte-Rose. Et ensuite, Piton Sainte-Rose sur Sainte-Rose. C’était beaucoup plus que si on était sur un poste de télévision en train de regarder un événement extraordinaire.”

“Maisons en feu et personnes angoissées”

“Mais en même temps c’était un drame terrifiant de voir les maisons qui brûlaient, et de voir les gens qui étaient dans un climat d’angoisse” explique Monseigneur Gilbert Aubry, par rapport à la coulée historique du 13 avril 1977 à Sainte-Rose.

Des gens ont tout perdu ou presque en fuyant la coulée de lave

Je me souviens très bien, dans la cour de l’école, au moment où j’allais célébrer la messe, il y avait une dame avec un petit cochon rose dans ses bras, avec juste le petit museau rose qui sortait. Je lui ai dit : kosa ou sa faire avec ce petit cochon. Et elle m’a répondu. Néna rienk sa même que ma la gagn sauver…” confie l’évêque

Article de L’INFO.RE

Blog Sainte-Rose

GRATUIT
VOIR