Blog

Une pierre de lave plus chère qu’un kilo de bichiques

VENTE EN LIGNE. Les objets insolites foisonnent sur le site de ventes en ligne ebay mais celui-ci est de taille. Un habitant de Sainte-Clotilde a mis aux enchères 450 euros un bloc de lave avec ce titre accrocheur : “pierre du miracle, pierre du piton de la Fournaise de 1977 (6 kg).” Cela fait tout de même 75 euros du kg, plus cher qu’un kilo de bichiques, et encore il ne s’agit que de la mise à prix. Pour l’instant, personne n’a encore enchéri. L’annonce restera en ligne jusqu’au 5 mars avec cette précision qui ne manque pas de sel, “objet neuf et intact, n’ayant jamais servi, non ouvert.”

“La pierre du miracle” a-t-elle été réellement ramassée sur le site de l’éruption hors enclos du 24 mars au 16 avril 1977 qui ravagea en partie Piton Sainte-Rose ‘ Il faut croire le vendeur sur parole. Heureusement pour lui, le village de Piton Sainte-Rose ne se trouve pas dans le périmètre du Parc national. Ce dernier a pris en octobre 2014 un arrêté notamment pour contrer les actes de vandalisme notamment à l’intérieur des tunnels de lave. Le texte précise que les prélèvements et ramassages de minéraux (terre, roches, parties de roches, scories, cristaux) et fossiles ainsi que leur détention, transport, mise en vente, vente et à achat sont strictement interdits sur plusieurs sites qualifiés de “sanctuaires”, tels les tunnels de lave, les paléo-forêts, les sites à enjeu archéologiques, les espaces de naturalité préservée et les anciennes réserves naturelles de Roche-Écrite et Mare-Longue. Prélever le moindre morceau dans ces zones précises constitue une infraction passible d’une contravention de 4e classe (750 euros d’amende).

En dehors de ces zones, mais toujours dans le cœur du Parc, sont en revanche autorisés le prélèvement et le ramassage de minéraux et fossiles (mais pas des pierres gravées) mais il doit s’agir d’échantillons ramassés au sol et déjà détachés (interdiction de briser de la roche), à vocation de souvenirs non commerciaux ou à vocation scientifique et pédagogique, et dont les dimensions doivent rester raisonnables, une dimension inférieure à quinze centimètres et un poids limité à un kilo par personne. Notre vendeur de pierre est hors concours toutes catégories confondues mais en théorie ne risque rien dans la mesure où la pierre n’a pas été selon ses dires prélevée à l’intérieur du Parc.

Blog Sainte-Rose

GRATUIT
VOIR